Atelier des médias

Le journal «L'Opinion», libéral au quotidien, franchit le cap des 2 000 numéros

Audio 1:04:25
Nicolas Beytout, fondateur et directeur de la rédaction de L'Opinion, et la une du supplément du numéro 2 000, dont le dessin est signé Kak.
Nicolas Beytout, fondateur et directeur de la rédaction de L'Opinion, et la une du supplément du numéro 2 000, dont le dessin est signé Kak. © Photo by Rindoff Petroff/Suu/Getty Images

Le quotidien français L'Opinion, qui se définit comme un média « libéral, pro-business et pro-européen », a publié jeudi son 2 000e numéro. Derrière ce compte rond se cache une aventure de presse mêlant internet et papier. Son fondateur Nicolas Beytout et la rédactrice en chef adjointe en charge du numérique Marie-Catherine Beuth racontent L'Opinon dans L'atelier des médias.

Publicité

Lancé le 15 mai 2013 dans les kiosques et la veille sur internet, L'Opinion a publié jeudi 28 avril 2021 son 2 000e numéro. Huit ans plus tard, au micro de L'atelier des médias de RFI, son président-fondateur et directeur de la rédaction Nicolas Beytout répète sa conviction : « Internet c'est l'audience, le papier c'est l'influence ».

Dans cet entretien, il est question du positionnement éditorial de L'Opinion, des profils des journalistes de sa rédaction, de sa diffusion, de la situation financière du titre – toujours déficitaire – et du rôle de ses actionnaires, dont Bernard Arnault, la famille Bettencourt ou encore le groupe américain Dow Jones, filiale de News Corp du célèbre Rupert Murdoch. Nicolas Beytout explique aussi la place de l'international dans L'Opinion, et notamment de l'Afrique. Concernant la France, il assure que son journal ne prendra position pour aucun candidat à la prochaine élection présidentielle française mais il se félicite que les débats, journaux et émissions d'opinion se multiplient. 

Marie-Catherine Beuth, rédactrice en chef adjointe de L'Opinion (et ancienne chroniqueuse de L'atelier des médias), précise le positionnement numérique du titre dans le monde ultraconcurrentiel de l'information en ligne. Elle détaille la place donnée à la vidéo, aux blogs, aux newsletters mais aussi au podcast. Enfin, pour le public averti de la version podcast de L'atelier des médias, elle explique pourquoi L'Opinion a opté pour la solution de Brightspot pour son prochain CMS. Le média va être le premier en France à utiliser cette solution déjà déployée au Los Angeles Times, à National Geographic et sur la version américaine de Politico. 

L'Atelier des médias est disponible à l’écoute sur toutes les plateformes de podcasts : Apple Podcasts, Spotify, Deezer, Podcast Addict, Castbox, Google Podcasts, Tune In ou toute autre application en utilisant le flux RSS.

Si vous aimez cette émission, donnez-lui 5 étoiles sur les applications d’écoute de podcasts pour qu'elle soit visible et donc encore plus écoutée.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail