Autour de la question

Jusqu’où nous entraîneront les chauves-souris ?

Audio 48:30
La chauve-souris fer à cheval rhinolophe. (Image d'illustration)
La chauve-souris fer à cheval rhinolophe. (Image d'illustration) Getty Images/Marko Konig

Pourquoi et comment nos vies humaines sont-elles depuis toujours (et plus que jamais) entremêlées avec celles des fascinantes chauves-souris ? Pour le meilleur et pas seulement pour le pire...

Publicité

Intéressons-nous aux chauves-souris et pas seulement comme réservoirs supposés du virus de la Covid ou d’Ebola, mais aussi et surtout, parce que ces étranges mammifères volants qui vivent à l’envers, ont toujours fasciné notre humanité, occupant une place à part dans de nombreuses cultures. Animaux totémiques des aborigènes d’Australie, esprit rebelle au Sahel, revivifiant aux Philippines ou vampires en Europe, les chauves-souris semblent en effet transgresser toutes nos frontières symboliques et physiologiques. De quoi passionner aussi les chercheurs de toutes les disciplines à commencer par les naturalistes, mais aussi les écologues, les microbiologistes et même les anthropologues. Car les chauves-souris, avec le changement climatique et la destruction de leurs habitats, se rapprochent de nous pour le pire (risques sanitaires et extinction des espèces), mais aussi pour le meilleur comme nous allons le découvrir avec nos invités...

Avec Frédéric Keck (historien de la philosophie, directeur du Laboratoire d’anthropologie sociale) et Arnaud Morvan (anthropologue, spécialiste des relations hommes-animales) pour l’ouvrage Les Chauves-souris, aux frontières entre les espèces, paru chez CNRS Éditions.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail