C'est pas du vent

La photographie: un art pour se connecter au vivant

Audio 48:30
Un couple de lions au Nairobi National Park, le 25 mai 2020.
Un couple de lions au Nairobi National Park, le 25 mai 2020. REUTERS/Baz Ratner

C’est comme un devoir d’inventaire, une nécessité de capter la réalité des espèces sauvages avant qu’elles ne disparaissent. Nous détruisons les forêts, nous dérèglons le climat, nous étalons nos villes, nous polluons l’air et l’eau à tel point que nous avons déclenché la sixième période d’extinction massive de la biodiversité. Contempler le vivant serait-il un moyen de se reconnecter à lui ?

Publicité

 Invités :                                                                                                                   - Alain Ernoult, photographe, grand reporter vient de publier La sixième extinction, le règne animal en péril chez E/P/A.                                                       - Côme Girshig a fondé l’association Les jeunes ambassadeurs pour le climat et un collectif de citoyens contre la 5G, il vient de préfacer Nature Humaine, aux éditions du Chêne. 

(Rediffusion du 23 octobre 2020)

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail