Accéder au contenu principal
Carrefour de l'Europe

Haut-Karabakh, l’interminable conflit du Caucase

Audio 48:30
Un membre des troupes russes de maintien de la paix à Dadivank, un monastère arménien. Région du Karabakh, dans le district de Kalbajar, le 15 novembre 2020.
Un membre des troupes russes de maintien de la paix à Dadivank, un monastère arménien. Région du Karabakh, dans le district de Kalbajar, le 15 novembre 2020. REUTERS - STRINGER
Par : Daniel Desesquelle
51 mn

Dans le Caucase, à l’issue d’une guerre-éclair de six semaines, l’Azerbaïdjan a repris le contrôle des districts qu’il avait perdus, lors d’un précédent conflit avec l’Arménie, au début des années 90.

Publicité

L’existence du Nagorny Karabakh, une enclave arménienne en terre azérie n’est pas remise en cause, mais la République autoproclamée du Haut-Karabakh ne sera plus reliée à l’Arménie que par un étroit corridor sécurisé par l’armée russe, au terme d’un accord de cessez-le-feu initié par Vladimir Poutine.

L’Azerbaïdjan et la Russie sont les grands vainqueurs de cette guerre, Bakou récupère les territoires perdus, il y a trente ans, tandis que Moscou confirme sa primauté dans le Caucase. 

La Turquie peut, elle aussi, se réjouir. Un corridor sera construit entre la Turquie et l’Azerbaïdjan qui reliera pour la première fois les deux pays.   

Quant à l’Arménie, elle est anesthésiée par la défaite qu’elle n’a pas vu venir, au terme du dernier épisode de cet interminable conflit.

Avec

- Thorniké Gordadzé, enseignant de Science politique à Sciences-Po Paris, ancien ministre de l’Intégration européenne en Géorgie.

→ Plus d’infos : ici 

- Didier Billion, directeur adjoint de l’IRIS (Institut des relations internationales et stratégiques).

→ Plus d’infos : ici

- Régis Genté, correspondant régional de RFI dans le Caucase. En ligne de Tbilissi. → Son compte Twitter : ici.  

Spécial info Carrefour de l’Europe : Le Courrier des Balkans organise un colloque en ligne « La Bosnie Herzégovine, aujourd’hui, 25 ans après les accords de Dayton ». Inscription gratuite : ici.

Avec Laurence Habay de Courrier international.

© Courrier international

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.