Chronique des matières premières

Un butin peu ordinaire: 21 tonnes de pistaches volées de Californie

Audio 01:51
Ce sont 21 tonnes de pistaches qui ont été volées en Californie. (image d'illustration)
Ce sont 21 tonnes de pistaches qui ont été volées en Californie. (image d'illustration) Getty Images/Mardis Coers

Un malfaiteur de 34 ans a été interpellé en Californie : il avait dérobé 21 tonnes de pistaches. Il a été identifié grâce aux caméras de surveillance de l’entreprise qu’il avait pillée. Les pistaches et autres noix sont particulièrement convoitées par les cambrioleurs, car elles sont chères et faciles à conserver.

Publicité

De notre correspondante à Washington,

Les 21 tonnes de pistaches dérobées, d’une valeur de plusieurs centaines de milliers de dollars, ont été retrouvées dans un camion : le voleur les avait empaquetées par petites quantités pour pouvoir les revendre plus facilement.

Mis à part l’ampleur du butin, cette affaire n’a rien d’exceptionnel en Californie centrale où est produite la quasi-totalité des pistaches américaines. Une unité spéciale de la police, chargée de traquer les voleurs de denrées agricoles, constate un attrait particulier pour ce type de produits.  

► À lire aussi : La pistache américaine inonde le marché mondial

Les fruits à coque, une cible de choix pour les voleurs 

La valeur des fruits à coque a commencé à grimper en flèche il y a une dizaine d’années en raison de l’augmentation de la demande mondiale de ces produits diététiques dans des pays comme la Chine et les économies émergentes. Les vols de noix ont connu un pic entre 2014 et 2017 : l’industrie a perdu plus de 7 millions de dollars en Californie du fait de ces larcins pendant cette période.

Le prix des pistaches a baissé depuis, mais reste assez élevé pour susciter la convoitise des malfaiteurs. C’est de surcroît un produit non périssable, et la possibilité de le stocker pendant une longue période avant de les remettre sur le marché garantit un retour sur investissement étalé sur la durée. 

Une criminalité organisée 

Les voleurs ont développé des stratégies assez sophistiquées. « Il s’agit de criminels organisés, pas de petits délinquants », explique le shérif du comté de Tulare; « ils piratent les bases de données d’entreprises de transport pour voler les informations sur leurs chauffeurs et les commandes en cours, et les utilisent pour aller chercher des cargaisons avec des documents d’expédition qui semblent authentiques. »

Dans d’autres cas, les voleurs soudoient les camionneurs pour dérouter leur cargaison. Les fruits à coque sont ensuite revendus par petites quantités à des détaillants, et parfois même expédiés à l’étranger par cargos. L’unité de police spécialisée dans les vols de produits agricoles s’est déjà déplacée jusqu’au Mexique pour récupérer des pistaches volées.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail