Accéder au contenu principal
En sol majeur

Dilnur Reyhan, du ruisseau à l'Inalco (Rediffusion)

Audio 48:30
Dilnur Reyhan.
Dilnur Reyhan. @ ikhua-ouïghour
Par : Yasmine Chouaki
50 mn

Il y a des terres qui s’éveillent... C’est ce que disait, dans les années 90, le poète ouïghour Abdurehim Ötkür. Mais, les poèmes sont impuissants à éveiller l’âme des tortionnaires.

Publicité

Vous le savez aujourd’hui, grâce à l’écho de différentes ONG, grâce à nos éditions sur RFI, le sort de centaines de milliers de Ouïghours envoyés dans des camps de déradicalisation au Xinjiang en Chine inquiète...

Que savons-nous de cette minorité turcophone musulmane menacée d’épuration ethnique ? Pas assez, trop peu et il y a le feu. Donc l’urgence nous fait croiser la route d’une jeune femme qui a quitté son ruisseau natal pour se consacrer entièrement à la cause Ouïghour, depuis la France. Sociologue et enseignante à l'Institut National des Langues et Civilisations Orientales (l’INALCO), présidente de l'Institut Ouïghour d'Europe et directrice de publication de la revue franco-ouïghoure Regard sur les Ouïghour-e-s, Dilnur Reyhan semble se tenir debout face au gouvernement chinois... ça nous rappelle de sombres images.

Les choix musicaux de Dilnur Reyhan

Leven yala لەۋەن يالا

Eddy de Pretto Normal

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.