Mai Hua, femme d'Esprits

Audio 48:30
Mai Hua
Mai Hua © Céline Boura

Famille je vous hais, autant que je vous aime. C’est ce qu’on vit, tous autour de la terre, c’est ce qu’on se dit aussi parfois et c’est ce que Mai Hua laisse couler dans son très beau premier récit-documentaire Les rivières.

Publicité

Ou comment Mai Hua, cette réalisatrice blogueuse remonte le courant d’une malédiction familiale, en filmant les petits riens du quotidien parsemé de moyennes tragédies et d’immenses joies. Une malédiction stoppée net par ce film qui raconte la guérison transgénérationnelle de 4 femmes, après être avoir frayé avec des mots pleins de mystères comme: Vietnam, fantômes, Alzheimer, secret de famille. Au menu un peu de Miyazaki, des larmes de Maï en pagaille et… une goutte d’Afrique du Sud.

Les rivières

Le site de Mai Hua

Les choix musicaux de Mai Hua

Samthing Soweto Kwamampela

Laureen Hill Tell Him

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail