Invité France

Contrôles au faciès: «Cette action de groupe constitue une opportunité pour tout le monde»

Audio 06:32
Une patrouille de police devant la Tour Eiffel.
Une patrouille de police devant la Tour Eiffel. REUTERS - CHARLES PLATIAU
Par : Florent Guignard
8 mn

Six ONG ont annoncé ce mercredi le lancement, pour la première fois en France, d'une action de groupe contre l'État afin de mettre fin aux « contrôles d'identité discriminatoires » par la police. Cette procédure s'inscrit dans un contexte de crise de confiance avec la police, accusée de violences et de racisme. La mise en demeure laisse un délai de quatre mois pour répondre aux demandes des ONG, dont Amnesty International France et Human Rights Watch. Les explications de Slim Ben Achour, avocat spécialiste des questions de discriminations.

Publicité

Slim Ben Achour a déjà fait condamner l'État pour des contrôles au faciès de trois plaignants, il est également impliqué pour cette action.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail