Invité France

Bande dessinée: «Une précarité sans cesse croissante pour les auteurs»

Audio 06:13
Alors que la BD attire de plus en plus de lecteurs, de moins en moins d'auteurs arrivent à en vivre.
Alors que la BD attire de plus en plus de lecteurs, de moins en moins d'auteurs arrivent à en vivre. RFI

À quelques heures de la révélation du Festival d'Angoulême qui sera cet hiver réservé aux professionnels, la bande dessinée fait la preuve de sa capacité de résistance : c'est le segment de l'édition qui connaît la meilleure croissance. Mais de nombreux auteurs et auteures appellent au boycott du festival qui doit se tenir en juin. La raison : la moitié d’entre eux gagne toujours moins que le Smic, malgré les promesses de l’État. Les explications de Benoit Peeters, président du jury du Festival international de la BD d'Angoulême et vice-président de la Ligue des auteurs professionnels.