Invité France

Greffe d'utérus: «une première naissance en France, mais une vingtaine d'enfants dans le monde»

Audio 06:15
The breakthrough operation, performed in 2016 in Brazil, shows that uterus transplants are feasible and could help thousands of women unable to have children due to uterine problems
The breakthrough operation, performed in 2016 in Brazil, shows that uterus transplants are feasible and could help thousands of women unable to have children due to uterine problems AFP/File
Par : Charlotte Derouin
8 mn

Cette première française est le fruit de nombreuses années de recherche et de collaborations. Moins de deux ans après avoir reçu une greffe d'utérus, une femme a donné naissance, il y a quelques jours, à un bébé en bonne santé, a annoncé ce mercredi 17 février 2021 l'hôpital Foch de Suresnes, à l'origine de cette prouesse.

Publicité

Née sans utérus, la patiente greffée est atteinte du syndrome de Rokitansky, une condition qui touche une femme sur 4 500 à la naissance. Cette grossesse constitue un espoir pour les patientes nées sans utérus ou celles auxquelles il a dû être enlevé. Les explications du professeur René Frydman, obstétricien, gynécologue des Hôpitaux de Paris et professeur des universités. 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail