Invité international

Législatives: «L'un des enjeux de ce scrutin, c'est l'avenir de l'Arménie en tant qu'État»

Audio 05:06
Le premier ministre arménien Nikol Pachinian s'apprête à voter  à Erevan, pour les élections législatives anticipées, dimanche 20 juin 2021.
Le premier ministre arménien Nikol Pachinian s'apprête à voter à Erevan, pour les élections législatives anticipées, dimanche 20 juin 2021. AP - Tigran Mehrabyan

On vote ce dimanche 20 juin en Arménie, pour le premier tour des élections législatives anticipées, convoquées fin mars par le Premier ministre sortant Nikol Pachinian. Cet ancien journaliste de 46 ans était arrivé au pouvoir en 2018, à la faveur d'une révolution pacifique. Mais depuis, le climat a changé : le pays a notamment connu le violent conflit avec l'Azerbaïdjan au sujet de l'enclave du Haut-Karabakh, à l'automne dernier. Pour analyser les enjeux du scrutin, Jean-Baptiste Marot est en ligne avec Gaïdz Minassian. Il est enseignant à Sciences Po, journaliste au quotidien Le Monde et auteur de l’ouvrage Les sentiers de la victoire. Peut-on encore gagner une guerre ? (Éditions Passés Composés).