Journal d'Haïti et des Amériques

La Bolivie, à nouveau polarisée

Audio 19:30
Des partisans de l’ex-présidente par intérim de la Bolivie, Jeanine Áñez, lors d’une manifestation à La Paz, en Bolivie, le lundi 15 mars 2021.
Des partisans de l’ex-présidente par intérim de la Bolivie, Jeanine Áñez, lors d’une manifestation à La Paz, en Bolivie, le lundi 15 mars 2021. AP - Juan Karita

Des dizaines de milliers de personnes sont descendues dans la rue, lundi 15 mars 2021, dans les principales villes du pays pour protester contre la détention de l'ancienne présidente par intérim Jeanine Añez, accusée d'avoir mené un coup d'État contre son prédécesseur Evo Morales. La «division du pays fait à nouveau surface», selon la presse.

Publicité

Des rassemblements ont eu lieu dans la capitale La Paz, à Cochabamba, à Sucre, à Trinidad et à Santa Cruz, capitale économique de la Bolivie et fief de l'opposition au Mouvement vers le socialisme (MAS) d'Evo Morales et de l'actuel président bolivien Luis Arce. Les manifestants ont protesté contre l'arrestation et le placement en détention provisoire de Jeanine Añez, devenue présidente par intérim après la démission d'Evo Morales. Elle avait été arrêtée samedi (13 mars 2021) à Trinidad, son lieu de résidence, à 600 kilomètres au nord-est de La Paz.

  • USA : une arrivée massive de migrants à la frontière mexicaine

Les États-Unis font face à une forte hausse des arrivées de migrants à la frontière mexicaine, et notamment des mineurs non accompagnés. À tel point que samedi (13 mars 2021) l'administration Biden a demandé à l'Agence fédérale des situations d'urgence d'intervenir pour mettre en place un accueil spécifique. Rien qu'en février 2021, près de 10 000 d'entre eux ont été interpellés à la frontière, plus du double du mois de janvier.

  • Washington hausse le ton face à Pékin

En visite à Tokyo au Japon, ce mardi 16 mars 2021, pour leur première tournée asiatique, le secrétaire d’état des États-Unis, Anthony Blinken, et son collègue de la Défense, le général Lloyd Austin, ont mis en garde Pékin contre toute tentative de «coercition» et de «déstabilisation» de la région. Un déplacement qui vise à renforcer leur alliance contre les ambitions croissantes de la Chine. Dossier signé Christophe Paget.

  • Deuil national en Haïti après le fiasco de la police à Village de Dieu

Trois jours de deuil national sont observés dans le pays après l’opération anti-gang de la police, la semaine dernière, en banlieue de Port-au-Prince au cours de laquelle six agents ont été tués. Une affaire à la suite de laquelle le #FreeHaiti est apparu sur les réseaux sociaux pour appeler à la mobilisation en faveur d’Haïti. On en parle avec le rédacteur en chef d’Alterpresse, Gotson Pierre.

© https://www.alterpresse.org/

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail