Journal d'Haïti et des Amériques

Laura Louis, lauréate haïtienne du prix Philippe Chaffanjon 2021

Audio 19:30
«Tate tifi, le test de virginité qui traumatise des femmes en Haïti». Si le bout du doigt pénètre le sexe de la fille, elle aurait déjà eu des relations sexuelles.
«Tate tifi, le test de virginité qui traumatise des femmes en Haïti». Si le bout du doigt pénètre le sexe de la fille, elle aurait déjà eu des relations sexuelles. © Valérie et Ayibopost

Chaque année, le Prix Philippe Chaffanjon récompense deux journalistes, un Français et un Haïtien, pour le meilleur reportage d’enquête multimédias. Florence Aubenas, présidente du Jury et Dany Laferrière, président d’Honneur du Prix ont distingué Laura Louis, journaliste haïtienne d’Ayibopost pour son article «Tate tifi», le test de virginité qui traumatise des femmes en Haïti.

Publicité

Beaucoup de jeunes filles en Haïti ont connu ce test de virginité appelé couramment «tate tifi». Le parent qui fait ce «test» veut s’assurer que la jeune fille soit vierge afin qu’elle puisse se marier. Ce processus qui n’a aucune fiabilité scientifique, laisse souvent les victimes avec des séquelles douloureuses. Laura Louis, qui partage le prix avec Valérie Baeriswyl et Philicien Casimir, est notre invitée. 

Son reportage est à découvrir ici.

La page du prix sur laquelle vous pouvez déposer votre candidature. L’appel à candidatures pour l’édition 2022 ouvrira le jeudi 7 octobre 2021. 

 

  • Alejandra Parra, lauréate du Prix RFI Reportage en espagnol 2021

L’étudiante vénézuélienne de l’Université du Rosario à Bogota, en Colombie, Alejandra Parra, remporte ce prix avec son reportage tourné dans La Guajira, région au nord de la Colombie. Il parle des dangers auxquels s’exposent les migrants vénézuéliens qui empruntent les routes illégales à la frontière, notamment les violences des groupes armés. Face aux assassinats de migrants, de plus en plus fréquents, une fondation a décidé de leur offrir des services funéraires dignes et gratuits.

 

  • La Copa América se jouera bien au Brésil

Le Covid n'aura pas eu la peau de la Copa América. Le tournoi de foot sud-américain s'ouvrira bien, le dimanche 13 juin 2021, comme prévu au Brésil, dernier pays retenu après les désistements de la Colombie et de l'Argentine. En dépit des quelque 480 000 morts du Covid, la Cour suprême brésilienne a donné son feu vert hier (10 juin 2021) à la tenue de la compétition.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail