Accéder au contenu principal
Orient hebdo

Tunisie : dix ans d’une révolution citoyenne

Audio 19:30
Le 17 décembre 2010, Mohamed Bouazizi, marchand ambulant s'immolait  dans la ville tunisienne de Sidi Bouzid. Ce fut le point de départ de la révolution tunisienne et de mouvements de révoltes dans le monde arabe.
Le 17 décembre 2010, Mohamed Bouazizi, marchand ambulant s'immolait dans la ville tunisienne de Sidi Bouzid. Ce fut le point de départ de la révolution tunisienne et de mouvements de révoltes dans le monde arabe. REUTERS/Jean-Paul Pelissier
Par : Eric Bataillon
21 mn

Si le 14 janvier marque le départ définitif (la fuite, diront certains) du président Ben Ali, et donc la chute de son régime, le 17 décembre en imprime son démarrage, avec la tentative de suicide d’un jeune vendeur de fruits et légumes à Sidi Bouzid.

Publicité

En quatre semaines, ce mouvement populaire bouleverse la vie publique tunisienne et débouche sur une expérience unique dans la région Maghreb/Moyen-Orient. Ce que commente depuis Tunis pour Orient Hebdo le sociologue tunisien Mohamed Kerrou, observateur direct et engagé de ces évènements.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.