Reportage international

Grèce: le refoulement des demandeurs d'asile décrié

Audio 02:34
Des réfugiés afghans accostent sur l'île de Chios, en Grèce. (Image d'archives)
Des réfugiés afghans accostent sur l'île de Chios, en Grèce. (Image d'archives) © AP/Petros Giannakouris

En Grèce, selon les statistiques du ministère grec des Migrations, les arrivées de migrants ont diminué de 80% entre 2019 et 2020. En parallèle, depuis l’an dernier, le refoulement de demandeurs d’asile se pratique de manière de plus en plus systématique.  

Publicité

Cette pratique, illégale sur le plan international, est officiellement niée, mais largement documentée par les ONG et les médias depuis fin 2020. Ces refoulements – ou pushbacks en anglais – s’accompagnent par ailleurs régulièrement de vols, de violences physiques, voire de tortures. Les autorités grecques et Frontex, l’agence européenne en charge des frontières, sont particulièrement pointées du doigt.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail