Reportage international

À Beyrouth, une entreprise française offre une deuxième vie aux grains des silos du port

Audio 02:30
Robin Cres, ingénieur chez Recygroup, au pied des réservoirs à grains éventrés du port de Beyrouth.
Robin Cres, ingénieur chez Recygroup, au pied des réservoirs à grains éventrés du port de Beyrouth. © RFI/Noé Pignède

Le Liban commémore ce mercredi les un an de l’explosion du port de Beyrouth. La double déflagration qui a fait plus de 200 morts et des milliers de blessés a aussi détruit une large partie de la ville. À commencer par le port et ses immenses silos à grains. Aujourd’hui, ces réservoirs à grains menacent de s’effondrer. Une entreprise française et ses partenaires libanais ont été chargés de nettoyer les milliers de tonnes de céréales qu’ils contenaient, avant sa possible destruction.