Accéder au contenu principal
Vous m'en direz des nouvelles !

Yasmina Reza, entre fratrie et Shoah: la mémoire à vif

Audio 48:30
Portrait de la romancière Yasmina Reza qui publie "Serge" aux éditions Flammarion.
Portrait de la romancière Yasmina Reza qui publie "Serge" aux éditions Flammarion. © Pascal Victor / ArtComPress

La romancière et dramaturge Yasmina Reza signe un nouveau roman sur la famille. Une réflexion au-delà du tragique sur la nature humaine, la mémoire et le prosaïque du quotidien. 

Publicité

Dans ses pièces de théâtre comme dans ses romans, sa plume effilée assassine le premier degré avec une délectation trempée d’humour noir. Entre rire et gravité, entre poids du passé et futilité du présent, entre une réflexion sur la nature humaine et le prosaïque du quotidien, Yasmina Reza fait à nouveau son miel de la comédie humaine.

Son nouveau livre nous emmène au cœur de la mémoire d’une famille de juifs ashkénazes, sur les lieux mêmes de l’horreur européenne. Un roman choral, familial et transgénérationnel, dans lequel elle nous fait croiser les images de Claude Lanzmann et la voix de Lara Fabian, ou met en scène une chamaillerie dérisoire au pied d’un wagon plombé de Birkenau. Peut-être parce que, comme le dit un de ses personnages, «la voix du rire est la plus commode». «Serge», le nouveau roman de Yasmina Reza est paru aux éditions Flammarion.

Reportage : Quand les activités culturelles pourront-elles reprendre en France ? Cela dépendra bien sûr de la situation sanitaire, mais en attendant, les artistes sont dans l’incertitude. Notamment les plus jeunes, qui n’hésitent pas pour autant à poursuivre leurs projets créatifs, Fanny Bleichner a assisté aux répétitions d’une toute jeune compagnie de théâtre.

 

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.