100 % création

L’Accroche, le crochet et les accessoires de Rachel B.

Audio 02:29
Rachel B., créatrice d’accessoires en crochet de la marque l’Accroche.
Rachel B., créatrice d’accessoires en crochet de la marque l’Accroche. © Cécile Pompéani

Crocheter la laine, chiner les boutons, ajuster les détails, les accessoires mixtes de l’Accroche révèlent un style et la passion du crochet de Rachel B.. Ses créations modernisent le crochet, mixent les cultures et décloisonnent les genres. Rachel B. nous raconte le savoir qui lui a été transmis et ses créations artisanales. 

Publicité

« Créer c’est l’opportunité de travailler sur une matière, d’observer aussi ce qui nous entoure et d’apporter une proposition. Travailler à partir d’une intuition, d’une émotion, d’une sensibilité et de rendre cette chose, qui est indéfinissable, plus concrète à travers un produit, à travers une œuvre d’art. C’est travailler beaucoup de ses mains aussi. C’est être acteur de ce qui nous entoure », déclare Rachel B., créatrice d’accessoires en crochet de la marque l’Accroche.  

Je cherchais au départ un nom qui soit court, en français, qui me permette de dire mon nom sans que cela soit explicite, et dans l’Accroche, nous trouvons l’anagramme de Rachel. Nous avons la racine du mot crochet, qui est l’activité que je pratique. C’est une façon de mettre mon empreinte dans la marque avec subtilité et puis délicatesse. 

 

Rachel B., est née à Brazzaville en République du Congo. Elle a 7 ans quand ses parents arrivent en France. Son univers créatif puise dans les couleurs de sa ville de naissance, la photographie et les années 80, entre autres. La créatrice fait du crochet depuis une vingtaine d’années, c’est l’une de ses tantes qui l’a initiée, sur un coin de canapé. Depuis, elle n’a jamais arrêté.  

Crocheter la laine, la passion de Rachel B.
Crocheter la laine, la passion de Rachel B. © Julie Michelet

Le crochet sans complexe 

Avec le lancement de sa marque en 2018, elle veut faire entrer des accessoires en crochet dans le vestiaire masculin et féminin mais toujours avec des boutons qu’elle pose dessus, comme des bijoux.  

« Des boutons qui sont chinés dans de vieilles merceries et j’arrive au bon moment. Le bouton est l’élément clé qui attire l’œil en plus de la laine qui est très vive. Nous allons observer le petit détail dans ce bouton que l’on ne remarquerait pas s’il n’y avait pas la laine par exemple. C’est vraiment un travail de précision. C’est très minutieux, cela me prend énormément de temps de faire les bonnes associations et c’est cela aussi qui est passionnant. » 

2020, une année pétillante 

L’année 2020 a été difficile mais malgré tout il y a eu beaucoup de moments de bonheur pour Rachel B et l’Accroche.  

« J’ai été primée par un prix du public, j’ai également participé à l’événement en digital du Carrousel du Louvre. Cela fait une belle année, une année pétillante. J’ai réussi à rebondir, nouer des contacts, à avoir des idées de projets pour la suite qui me donnent des ailes. »  

Le bouton posé comme un bijou sur tous les accessoires de l'Accroche
Le bouton posé comme un bijou sur tous les accessoires de l'Accroche © Julie Michelet

  

 

  

  

  

  

  

  

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail