Accéder au contenu principal
Afrique économie

Guinée: le casse-tête économique de l’application des mesures sanitaires

Audio 02:17
Un kit de lavage des mains en vente sur un marché de Conakry.
Un kit de lavage des mains en vente sur un marché de Conakry. RFI/Carol Valade

La Guinée a enregistré jusqu’ici 16 cas de coronavirus. Jeudi 26 mars, le président de la République a décrété l’Etat d’urgence sanitaire en raison de l’épidémie. Les frontières sont fermées, de même que les écoles, les bars et les lieux de cultes. Les rassemblements de plus de 20 personnes sont interdits et le nombre de passagers par véhicule a été restreint.

Publicité

Mais en cette fin de mois la foule se bouscule devant les banques. Difficile de faire respecter un confinement dans un pays où la grande majorité de la population vit au jour le jour et où l'essentiel des activités domestiques se font en pleine rue. Les commerçants redoutent les effets d’une crise sanitaire sur l’économie qui viendrait s’ajouter à ceux de la crise politique qui dure depuis maintenant six mois.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.