Accéder au contenu principal
Atelier des médias

Comment le confinement a montré les limites de la société du tout-numérique

Audio 36:09
Un livreur masqué porte un colis Amazon et une enveloppe dans les rues de Paris, le 15 avril 2020, au 30e jour du confinement.
Un livreur masqué porte un colis Amazon et une enveloppe dans les rues de Paris, le 15 avril 2020, au 30e jour du confinement. Joël Saget / AFP

Antonio Casilli, professeur de sociologie à Télécom Paris et chercheur associé à l'EHESS, est l'invité de L'Atelier des médias. Son regard de sociologue avisé sur les questions du numérique est précieux en ces temps de crise.

Publicité

Dans cet entretien avec Antonio Casilli, il est question des chaînes logistiques durant le confinement (des entrepôts aux « travailleurs du dernier kilomètre »), de la façon dont le télétravail a été organisé et vécu (surcharge cognitive), des microtravailleurs du web et de leur rôle sur les intelligences artificielles. Enfin, on s'interroge : faut-il démanteler les géants du numérique ? Pour notre invité, il faut « mettre les plateformes face à leurs propres fragilités », pour le bien public.

Antonio Casilli est l'auteur d'« En attendant les robots – Enquête sur le travail du clic » (Seuil, 2019).

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.