Journal d'Haïti et des Amériques

États-Unis: à Portland, les manifestants protestent sans relâche depuis 2 mois contre les brutalités policières

Audio 19:30
Un «mur de mamans» à Portland, le 22 juillet 2020.
Un «mur de mamans» à Portland, le 22 juillet 2020. REUTERS/Caitlin Ochs

Mobilisés presque chaque nuit depuis la mort du quadragénaire noir George Floyd sous le genou d'un policier blanc à Minneapolis fin mai 2020, les manifestants de Portland, la plus grande ville de l'État d'Oregon, continuent de défier les autorités. En tête des cortèges, le "wall of mums", le "mur des mamans", forment une barrière humaine entre les militants et les policiers fédéraux dépêchés par le président Donald Trump pour rétablir "la loi et l'ordre".

Publicité

Pérou : des artistes urbains mobilisés contre le coronavirus
Le Pérou est l’un des pays d’Amérique latine les plus touchés par le Covid-19 et le pays a franchi le cap des 17 000 morts. Dans le quartier populaire de Leticia, à Lima, un couple d’artistes urbains a décidé de peindre les victimes de cette pandémie sur les murs pour que leur souvenir reste vivant. Avec Éric Samson.

Coronavirus: à Lima, le souvenir des victimes embellit les murs du quartier.

Daniel Manrique en train de peindre le portrait de Lutz Sherlock, un jeune homme de 20 ans mort des suites d’un cancer à l’estomac faute d’avoir été soigné dans des hôpitaux débordés par la pandémie.
Daniel Manrique en train de peindre le portrait de Lutz Sherlock, un jeune homme de 20 ans mort des suites d’un cancer à l’estomac faute d’avoir été soigné dans des hôpitaux débordés par la pandémie. Capture d'écran

Outremer 1ère : la Martinique et la Guadeloupe placées en vigilance jaune par Météo France
Avec Hodane Hagi Ali.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail