Invité international

Accueil des migrants: «Au niveau européen, ce que l’on voit surtout, ce sont des murs»

Audio 05:54
Des gardes-frontière bosniens et croates face à des migrants, à Maljevac, le 24 octobre 2018.
Des gardes-frontière bosniens et croates face à des migrants, à Maljevac, le 24 octobre 2018. REUTERS/Marko Djurica

Il y a cinq ans, la photo d'Aylan, un garçon de 3 ans retrouvé mort noyé face contre terre sur une plage turque, faisait le tour du monde. Le triste sort de cet enfant fuyant la Syrie en guerre avec ses parents a provoqué une prise de conscience internationale sur la réalité de la crise migratoire, sa gravité et ses conséquences. À l’époque, les pays européens ont tenté de réagir, mais très vite les infrastructures d'accueil se sont retrouvés saturées et la situation est devenue incontrôlable. Cinq ans plus tard, où en sommes-nous de cette crise migratoire ? Éléments de réponse avec Virginie Guiraudon, directrice de recherche au CNRS et autrice de Les politiques d'immigration en Europe (L’Harmattan).