Reportage Afrique

Guinée: un relâchement flagrant dans le respect des gestes barrières

Audio 02:21
Au marché de Madina à Conakry, rares sont ceux qui portent encore le masque.
Au marché de Madina à Conakry, rares sont ceux qui portent encore le masque. Carol Valade / RFI

Le 11 mars dernier, l'Organisation mondiale de la santé qualifiait l'épidémie de Covid-19 de pandémie. Six mois plus tard, RFI fait le point sur l’évolution du nouveau coronavirus.

Publicité

Direction la Guinée, où l’état d’urgence sanitaire et le port du masque obligatoire sont toujours en vigueur. Théoriquement du moins, puisque dans les rues de la capitale, Conakry, le relâchement est flagrant dans le respect des gestes barrières. En cause : la méfiance généralisée envers les autorités, le contexte politique, et des données plutôt rassurantes, puisque officiellement, la Guinée a recensé près de 10 000 cas mais seulement 66 décès. 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail