Accéder au contenu principal
Invité international

Accords avec Israël: «l'Arabie saoudite a envoyé des signaux»

Audio 06:06
Le ministre saoudien des Affaires étrangères, Faycal Ben Farhane (à gauche), avec son homologue allemand Heiko Maas (à droite), à Berlin le 19 août 2020.
Le ministre saoudien des Affaires étrangères, Faycal Ben Farhane (à gauche), avec son homologue allemand Heiko Maas (à droite), à Berlin le 19 août 2020. John MacDougall/Reuters
Par : Florent Guignard
8 mn

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu a signé le 15 septembre avec les Émirats arabes unis et Bahreïn des accords historiques dénoncés par les Palestiniens, sous l'égide de Donald Trump qui espère apparaître en « faiseur de paix » avant la présidentielle américaine. Donald Trump a dit s'attendre à ce que l'Arabie saoudite reconnaisse à son tour Israël, « le moment venu ». Les regards sont braqués sur la principale puissance arabe du Golfe, premier exportateur mondial de pétrole et gardienne des lieux saints de l'islam, qui va autoriser les avions assurant la liaison entre Israël et les Émirats à franchir son espace aérien.

Publicité

Conclure un accord formel avec Israël est-il possible pour le royaume saoudien ? Éléments de réponse avec Stéphane Lacroix, professeur à Sciences-Po et chercheur au Centre de recherches internationales (CERI), spécialiste de l’Arabie saoudite et de l'islam politique.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.