Accéder au contenu principal
Décryptage

Union européenne et accueil des migrants: l'impossible équation

Audio 19:30
Déjà démunis de tout, les milliers de migrants du camp de Moria à Lesbos sont désormais sans-abris, et dorment à même le bitume.
Déjà démunis de tout, les milliers de migrants du camp de Moria à Lesbos sont désormais sans-abris, et dorment à même le bitume. REUTERS/Alkis Konstantinidis
Par : Andréane Meslard
21 mn

La semaine dernière, un double incendie ravage le camp de Moria sur l'île grecque de Lesbos, où s'entassent quasiment 13 000 migrants. La structure en grande partie dévastée a laissé des milliers de réfugiés sans abri, sans toit, sans nourriture et sans solution.

Publicité

"Je ne sais pas si l'Union Européenne dort, si elle ne regarde pas", s'interrogent les réfugiés sur place. Une interrogation qui revient, régulièrement depuis 2015, l'année où la crise migratoire nous a frappés avec la plus grande violence. Aujourd'hui encore, il n'y a pas que Moria, il y a aussi ces chiffres en constante augmentation, des chiffres qui reflètent à peine la réalité du terrain, le fait qu'ils se retrouvent face à des camps surchargés, quand ils ne meurent pas en mer. La réalité aussi des ONG entravées dans leurs missions de sauvetage et surtout cette politique européenne hésitante, brouillon, voire inexistante. Concernant Moria, après avoir annoncé l'accueil très prochain de 1 553 migrants venus des îles grecques, Berlin, par la voix d'Angela Merkel a dit regretter l'absence de solution européenne à ce propos.

Nos invités :
- Catherine Wihtol de Wenden, directrice de recherche au CNRS
- Jan-Christoph Oetjen, député européen Renew, responsable des politiques migratoires à la Commission européenne des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.