Accéder au contenu principal
Fréquence Asie

Les jeunes Thaïlandais se révoltent contre la monarchie et réclament des réformes

Audio 03:28
Les manifestants se rassemblent devant le Parlement pour demander la démission du Premier ministre et des réformes de la monarchie, le 24 septembre 2020.
Les manifestants se rassemblent devant le Parlement pour demander la démission du Premier ministre et des réformes de la monarchie, le 24 septembre 2020. REUTERS/Soe Zeya Tun

En Thaïlande, un tabou tombe : depuis cet été, des dizaines de milliers de manifestants défilent régulièrement dans la rue. Mobilisation massive aussi sur les réseaux sociaux pour réclamer une réforme de la monarchie et l’instauration d’une véritable démocratie.

Publicité

Du jamais vu, car le roi jouit d’un statut divin et le crime de lèse-majesté peut conduire pour 15 ans derrière les barreaux. Mais aujourd’hui, la jeunesse n’a plus peur, elle se révolte contre le richissime roi Maha Vajiralongkorn « Rama X » et des députés sous la houlette de l’armée - leurs demandes : la démission du gouvernement, la dissolution de l’Assemblée nationale et une nouvelle Constitution avec à la clé une réforme de la monarchie… et le retour des milliards de dollars du roi dans les caisses de l’État.

Sans dirigeants officiels, très actif sur les réseaux, ce mouvement n’est pas sans rappeler celui de Hong Kong. Les explications de la chercheuse Eugénie Mérieau, auteur du livre « Idées reçues sur la Thaïlande », publié en 2018 aux éditions Cavalier Bleu.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.