Héritage : solidarité familiale ou reproduction des inégalités?

Audio 48:30
La transmission du patrimoine familial : vecteur d'inégalités ?
La transmission du patrimoine familial : vecteur d'inégalités ? © Shutterstock

Depuis les années 1970, l’enrichissement est de plus en plus lié à l’héritage familial. Mais cette transmission patrimoniale ne profite pas à tout le monde.

Publicité

En France, 50 % des héritages vont à 10 % des héritiers alors qu’un gros tiers de la population ne reçoit rien du tout. Si l'héritage est très inégalitaire, il est de moins en moins taxé dans la plupart des pays. Les débats autour de la fiscalité de l'héritage ne sont pas nouveaux mais la crise sanitaire, avec l’excédent d’épargne qu’elle a provoqué et le creusement des inégalités socio-économiques qu’elle a mises en lumière, pourrait bien les raviver.  

Qui sont les héritiers ? Comment repenser la fiscalité de l’héritage sans anéantir les volontés familiales de transmettre quelque chose à ses enfants ? 

Avec :

Nicolas Frémeaux, économiste à l’Université Panthéon-Assas (Paris II) et auteur de Les nouveaux héritiers (Le Seuil, 2018)  

Cécile Guidot, écrivaine. Ancienne notaire spécialisée dans le droit de la famille. Autrice de Les vanités (JC Lattès), dernier volet d’une trilogie qui dresse le portrait d’une notaire.

Un focus avec Nicolas Rocca, notre correspondant à Séoul sur la famille Lee, héritière de Samsung. 9 milliards d’euros, c’est la somme que les héritiers de Lee Kun-hee, ancien président du conglomérat, mort en octobre 2020, doivent règler aux impôts sud-corréens. Un record national dans le domaine des droits de succession.

Programmation musicale :

Legacy – Dekay 

Yenimno - Onipa

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Suivez toute l'actualité internationale en téléchargeant l'application RFI