Accents d'Europe

Qu'est-ce qu'on mange aujourd'hui?

Audio 19:30
Une assiette de criquets. Une fois décongelés, les criquets ressemblent fort à des crevettes, mais leur goût est plus sucré.
Une assiette de criquets. Une fois décongelés, les criquets ressemblent fort à des crevettes, mais leur goût est plus sucré. RFI/Laurent Berthault

Assiette vegan, cochon fermier ou encore grillons, sauterelles… nos habitudes alimentaires sont appelées à changer, sous le coup du réchauffement climatique et de la croissance démographique mondiale.

Publicité

Les insectes pourraient bientôt faire partie de notre alimentation quotidienne. Le 4 mai 2021, l’Union Européenne a autorisé la commercialisation en tant qu’aliment humain du ver de farine. Certains chefs n'avaient pas attendu ce feu vert pour cuisiner les petites bêtes. Parmi eux, Laurent Veyet qui a ouvert, à Paris, le premier restaurant-boutique d'insectes comestibles en 2016. Sophia Khatsenkova a poussé la porte.

Manger sans aucun produit animal, est-ce compatible avec une bonne santé ? Oui, si l'on en juge par l'exemple de l'athlète Carl Lewis. En tout cas, la tendance vegan ne cesse de s'étendre. En Pologne, Varsovie est l'une des capitales les plus vegan friendly. Reportage de notre correspondante Sarah Bakaloglou.   

Malgré ses immenses territoires, et ses plaines fertiles, la Russie a longtemps été un importateur net de produits agricoles. Mais après un redressement spectaculaire, elle est passée au rang de premier exportateur agricole mondial. Jean Cassey nous explique comment.

L'an dernier (2020), les Européens ont mangé en moyenne 33 kilos de porc. Dans certains pays comme la Roumanie, on continue à tuer le cochon dans les fermes. Le gouvernement voudrait réguler cette économie informelle, et son projet de loi fait débat. Reportage de Benjamin Ribout.

«En un mot»

À Paris, on appellerait ça «piston», «clientélisme» ; à Vienne, on dit  Postenschacher. Une pratique bien ancrée dans le pays. Il en a beaucoup été question, récemment, avec la révélation d'échanges WhatsApp entre le chancelier Kurz et ses proches sur le sujet. Une chronique de Céline Béal.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail