Débat du jour

Fiscalité internationale des entreprises, est-ce possible ?

Audio 29:30
Le président des États-Unis, Joe Biden.
Le président des États-Unis, Joe Biden. © LEAH MILLIS/REUTERS

Les ministres des Finances du G7 se réunissent demain et samedi (4 et 5 juin 2021). Au menu des discussions, la fiscalité internationale des entreprises. Le but : que les multinationales payent un impôt minimal sur leurs bénéfices, quel que soit leur siège social et quel que soit l'endroit où elles situent lesdits bénéfices. L'idée de taxer plus les entreprises qui pratiquent l'optimisation fiscale n'est pas nouvelle, mais elle a connu un coup d'accélérateur depuis quelques semaines, et l'annonce du soutien du président américain Joe Biden à un taux minimal de taxation. Évidemment, c'est une parole qui pèse d'un certain poids. Fiscalité internationale des entreprises, est-ce possible ? C'est la question du jour.

Publicité

Pour en débattre

- Farid Toubal, membre du Conseil  scientifique au Centre d'études prospectives et d'informations internationales (CEPII), professeur de Sciences économiques à l'Université Paris Dauphine

- Xenia Legendre, avocate, responsable de la pratique fiscale chez Hogan Lovells, cabinet de conseil de sociétés multinationales

- François Lévêque, professeur d'Économie à l'École des Mines de ParisTech et auteur du livre " Les entreprises hyper-puissantes - Géants et Titans, la fin du modèle global ?" Odile Jacob, Avril 2021.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail