L’industrialisation des océans

Audio 50:00
Une plage couverte de déchets, dont de nombreux en plastique, dans la baie de Hann à Dakar, Sénégal.
Une plage couverte de déchets, dont de nombreux en plastique, dans la baie de Hann à Dakar, Sénégal. © Seyllou/AFP

Depuis les années 2000, des ONG accusent les pêcheurs bretons de surpêche et de massacre des dauphins. Les projecteurs ne semblent pas braqués dans la bonne direction. Les menaces qui pèsent sur les océans sont de nature multiples et ne cessent de croître : dérèglement climatique, invasion des plastiques, pollution terrestre…

Publicité

Auxquelles s’ajoute l’appétit croissant des multinationales qui en convoitent les richesses. Pour les seuls produits de la mer, les mastodontes dominent un secteur mondial pesant plus de 400 milliards de dollars par an. Ces entreprises sont en grande partie à l’origine de la destruction de la pêche artisanale, de l’effondrement des stocks de poissons mondiaux et de la crise de la pollution plastique qui frappe les océans.

 

Invitée :

Catherine Le Gall, journaliste. « L’imposture océanique. Le pillage écologique des océans par les multinationales », La Découverte.

«L'imposture océanique», de Catherine Le Gall.
«L'imposture océanique», de Catherine Le Gall. © Éditions La Découverte

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Suivez toute l'actualité internationale en téléchargeant l'application RFI