Invité international

Les nouveaux visas aux Hong-Kongais «pointent la violation par Pékin de ses engagements»

Audio 05:16
Chloé Froissart, professeure de Sciences politiques à l'INALCO, l’Institut national des langues et civilisations orientales à Paris
Chloé Froissart, professeure de Sciences politiques à l'INALCO, l’Institut national des langues et civilisations orientales à Paris © inalco.fr

Le Royaume-Uni propose depuis ce dimanche des nouveaux visas à plusieurs millions d'habitants de Hong Kong. Présentés comme la réponse de Londres à la reprise en main très autoritaire de Pékin sur la région qui est une ancienne colonie britannique, ces nouveaux visas provoquent une très vive colère du pouvoir chinois. Quel enjeu représentent-ils ? Chloé Froissart, professeure de sciences politiques à l’Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco) à Paris est l’Invitée de la mi-journée de RFI. Elle répond aux questions de Jean-Baptiste Marot.