Invité international

Vaccin AstraZeneca: «Quand on aura plus de connaissances, on saura ce qui doit faire peur»

Audio 06:17
L'Irlande a recommandé de suspendre par «précaution» l'utilisation du vaccin AstraZeneca.
L'Irlande a recommandé de suspendre par «précaution» l'utilisation du vaccin AstraZeneca. © Gent SHKULLAKU/AFP

Après l'annonce d'effets secondaires indésirables au Danemark et en Norvège, près de onze pays de l'UE ont décidé, par précaution, de suspendre la vaccination avec l'AstraZeneca. Le vaccin aurait provoqué chez certains patients un caillot de sang. Autre polémique : les retards de livraison dus à des difficultés de production. Au deuxième trimestre, le laboratoire ne pourra fournir que 70 millions de doses sur les 180 initialement prévues. Décryptage avec le Pr Jean-Jacques Zambrowski, médecin hospitalier à l’hôpital Bichat, professeur de politiques et économie de la santé.