L'Allemagne reconnaît le génocide en Namibie: «Un enjeu mémoriel, politique et économique»

Audio 05:51
Le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas lors d'une conférence de presse à Berlin, vendredi 28 mai.
Le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas lors d'une conférence de presse à Berlin, vendredi 28 mai. AFP - TOBIAS SCHWARZ

Par la voix de son ministre des Affaires étrangères, l'Allemagne a reconnu avoir commis un génocide en Namibie durant la colonisation. De 1904 à 1908, 60 000 Herero et 10 000 Nama ont été exterminés. L'Allemagne, qui a pris conscience de sa responsabilité du premier génocide du XXe siècle en 2004, a décidé de verser 1,1 milliard d'euros d’aides au développement. L'analyse de Delphine Froment, doctorante en histoire, enseignante à l’Université Paris Nanterre, spécialiste de la colonisation allemande. 

Publicité

Delphine Froment est l'auteure des articles « Le premier génocide du XXe siècle » et « L’Allemagne face à ses colonies » parus dans le magazine L'Histoire.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Suivez toute l'actualité internationale en téléchargeant l'application RFI