Invité international

France-Mali: la fin des opérations militaires conjointes «c'est un bras de fer entre Bamako et Paris»

Audio 07:08
La France a suspendu à  titre conservatoire les opérations militaires conjointes avec les forces maliennes, a-t-on appris jeudi auprès du ministère français des Armées, précisant que cette décision était liée à  la transition politique en cours au Mali et qu'elle serait réévaluée dans les prochains jours. (Photo d'archive, prise sur la base de Gao)
La France a suspendu à  titre conservatoire les opérations militaires conjointes avec les forces maliennes, a-t-on appris jeudi auprès du ministère français des Armées, précisant que cette décision était liée à  la transition politique en cours au Mali et qu'elle serait réévaluée dans les prochains jours. (Photo d'archive, prise sur la base de Gao) © REUTERS - BENOIT TESSIER

Jeudi 3 juin, le ministère français des Armées a annoncé la suspension des opérations militaires conjointes avec les forces maliennes. Cette décision survient après le coup de force des militaires et l'éviction des civils dans le processus de transition. La force Barkhane continuera toutefois d'opérer dans le pays, mais seule. Décryptage avec Mohamed Amara, enseignant-chercheur à l’Université des Lettres et des Sciences Humaines de Bamako, chercheur au Centre Max Weber de l’Université Lyon 2.