Invité international

Fuite dans une centrale nucléaire en Chine: «Il y a forcément augmentation des rejets radioactifs»

Audio 06:31
La centrale nucléaire de Taishan compte deux réacteurs, Taishan 1 et Taishan 2. Ils ont été construits par le géant du nucléaire chinois CGN, sur le modèle de la technologie de l’EPR vendue par EDF aux Chinois.
La centrale nucléaire de Taishan compte deux réacteurs, Taishan 1 et Taishan 2. Ils ont été construits par le géant du nucléaire chinois CGN, sur le modèle de la technologie de l’EPR vendue par EDF aux Chinois. © Peter Parks/AFP

En Chine, un incident sur un réacteur nucléaire EPR à Taishan a été repéré. L'information a été donnée lundi 14 juin par la chaîne américaine CNN. Son constructeur, Framatome, filiale d'EDF, a aussitôt expliqué dans un communiqué de presse qu'il s'agissait « d'une augmentation de la concentration de certains gaz rares dans le circuit primaire ». Bruno Chareyron, ingénieur en physique nucléaire, directeur du laboratoire de la Criirad (Commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité), explique ce que cela signifie.