Accéder au contenu principal
Journal d'Haïti et des Amériques

USA : Quel avenir pour le parti républicain après les évènements de Washington ?

Audio 19:30
Face à face entre policiers et manifestants pro-Trump à l'intérieur du Capitole, le 6 janvier 2021.
Face à face entre policiers et manifestants pro-Trump à l'intérieur du Capitole, le 6 janvier 2021. REUTERS - MIKE THEILER
Par : Mikaël Ponge
21 mn

Des manifestants pro-Trump, galvanisés par leur leader, qui forcent l’entrée du Capitole à Washington, une personne tuée dans l’enceinte du bâtiment. Les images ont fait le tour du monde. Quelques heures plus tard alors que de nombreux pays condamnent, Donald Trump admet que sa présidence touche à sa fin et qu'il y aura une transition ordonnée le 20 janvier.

Publicité

L’annonce a été faite après la certification par le Congrès de l'élection de Joe Biden à la Maison Blanche. Plusieurs figures du parti républicain comme Mitch McConnell, le patron des républicains au Sénat se sont désolidarisés de Donald Trump qui apparait de plus en plus isolé, mais ce n'est pas pour autant la fin du trumpisme. « Le trumpisme a remplacé le conservatisme », selon l'historienne Françoise Coste, professeure a l'université de Toulouse, spécialiste du parti républicain, notre invitée.

Le projet de nouvelle constitution en Haïti se précise

Le président haïtien Jovenel Moïse avance dans son projet de réforme constitutionnelle. Il a publié tard, mercredi 6 janvier, un arrêté pour donner un cadre légal afin d’organiser un referendum sur cette nouvelle loi fondamentale. Le chef de l’État en a profité pour prolonger de deux mois le mandat du Comité consultatif pour l’élaboration de ce projet qui reste encore flou, nous explique Frantz Duval, rédacteur en chef du quotidien Le Nouvelliste.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.