Journal d'Haïti et des Amériques

L’étonnante défense de Bruce Castor

Audio 19:30
L'avocat Bruce Castor, au Sénat, à Washington, le 9 février 2021, lors du second procès en destitution de Donald Trump. (Image extraite d'une vidéo)
L'avocat Bruce Castor, au Sénat, à Washington, le 9 février 2021, lors du second procès en destitution de Donald Trump. (Image extraite d'une vidéo) © AP/Senate Television
Par : Mikaël Ponge
22 mn

Le second procès en destitution de Donald Trump a commencé, le mardi 9 février 2021, devant le sénat des États-Unis. Une audience technique, sur la constitutionnalité du procès, au cours de laquelle l’un des avocats du 45ème président, s’est distingué par une prise de parole très critiquée.

Publicité

Ce mercredi 10 février 2021, les procureurs démocrates du Sénat vont commencer à détailler les charges contre l'ancien président, accusé d'incitation à l'insurrection. Les avocats de Donald Trump disposeront aussi de temps pour présenter leurs arguments. Cet exposé devrait durer jusqu'à vendredi inclus. À l'issue de la première journée du procès hier (mardi 9 février), démocrates et républicains se sont entendus sur un seul point : la piètre performance d'un des avocats de Donald Trump, qui a récemment rejoint son équipe de défense, Bruce Castor. Même Donald Trump s’en serait plaint, selon le site Politico.

  • Québec : le Covid fait flamber les cas de désordres alimentaires chez les jeunes

Les conséquences du confinement vécu par les jeunes Québécois ne se limitent pas à des difficultés scolaires ou à une plus grande exposition aux ordinateurs. La santé des jeunes a aussi été affectée. L’isolement social et l’incertitude actuelle ont provoqué une augmentation des troubles alimentaires dans cette tranche de la population. Les pédiatres ont traité deux fois plus de jeunes patients aux prises avec un régime très restrictif ou, au contraire, des boulimiques, depuis le printemps 2020. Dossier de Pascale Guéricolas.

  • Début de la campagne de vaccination au Pérou

Le Pérou a lancé, le mardi 9 février 2021, sa campagne de vaccination contre le coronavirus avec le vaccin du laboratoire chinois Sinopharm. Une lueur d’espoir pour les Péruviens, alors que le pays andin fait face à une situation sanitaire catastrophique. Reportage de notre correspondante à Lima, Wyloën Munhoz-Boillot.

 

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail