Journal d'Haïti et des Amériques

Haïti: le président Jovenel Moïse crée une cellule anti-kidnapping

Audio 19:30
Jovenel Moïse.
Jovenel Moïse. HECTOR RETAMAL / AFP

Cette cellule a pour objectif de faciliter la «synergie entre différentes entités de l'État, comme les ministères et les collectivités territoriales. 

Publicité

Jovenel Moïse a annoncé le «renforcement des contrôles des douanes», et notamment des ports par lesquels les armes et les munitions entrent en Haïti, ainsi qu'un renforcement du contrôle des «compagnies de sécurité qui importent également des armes et des munitions». 

Le président haïtien a annoncé «la création d'une cellule anti-kidnapping pour renforcer la cellule anti-enlèvement qui existe déjà», fait remarquer Le Nouvelliste

Salvador : Victoire écrasante du président Nayib Bukele, lors des législatives d'avant-hier (28 février 2021). Le résultat final des élections législatives de dimanche n'est pas encore connu. Mais avec plus de 90% des bulletins dépouillés, le journal La Prensa Grafica annonce: «Nuevas Ideas, le parti co-fondé par le jeune chef de l'État, obtient deux-tiers des votes et ainsi la majorité qualifiée à l'Assemblée nationale. Désormais», poursuit le quotidien, «Nuevas Ideas n'a besoin d'aucun autre parti pour, par exemple, pouvoir confirmer le procureur général de la République ou encore les juges de la Cour suprême. Le président Nayib Bukele a les mains libres».

Pérou : C’est un procès très attendu qui s’est ouvert ce lundi (1er mars 2021) au Pérou. Celui de l’ancien président Alberto Fujimori et 3 de ses ministres, accusés d’avoir fait stériliser plus de 300.000 femmes, la plupart sans leur consentement, entre 1996 et 2000. Après moult reports, la première audience du procès a finalement eu lieu hier. Compte d'audience à suivre 

Le CovidLa Colombie, premier pays d'Amérique à recevoir des vaccins du dispostif : Covax. Et à Cuba, les autorités choisissent la souveraineté pour se protéger contre le coronavirus... en développant son propre vaccin. Reportage à La Havane.

Au Brésil, nous revenons en détail sur cette annonce du président Bolsonaro, à savoir faciliter l'achat d'armes à feu pour les Brésiliens. Il y a 10 jours, par décret, il a rendu plus facile l’achat d’armes à feu. C’était l'une des grandes promesses électorales de Jair Bolsonaro. Et il est en train de la réaliser.

 

 

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail