États-Unis : la région de New York durement touchée par le passage de la tempête Ida

Audio 19:30
La tempête Ida a causé de nombreux dégâts et a fait une quarantaine de victimes dans l'État de New York, le 2 septembre 2021.
La tempête Ida a causé de nombreux dégâts et a fait une quarantaine de victimes dans l'État de New York, le 2 septembre 2021. © AP/Craig Ruttle

Au moins près de 50 personnes sont mortes dans le nord-est des États-Unis, à New York et dans les États alentours, dont le New Jersey, à cause des pluies torrentielles et des inondations.

Publicité

Selon notre invité, Jean-Daniel Collomb, professeur d'études américaines à l'université Grenoble Alpes, l'administration Biden pourrait exploiter cet évènement,« pour attirer l'attention de l'opinion publique américaine sur l'urgence d'agir sur le dossier climatique et pour mettre la pression sur les républicains, qui sont beaucoup plus rétifs à agir dans ce domaine ». Les démocrates au Congrès et l'administration Biden travaillent depuis plusieurs mois sur« deux grands projets de loi sur le changement climatique. Un projet d'investissements massifs dans les infrastructures pour essayer d'augmenter la résilience des réseaux électriques, pour financer la construction de digues ou le développement de systèmes d'alertes. » L'administration Biden travaille également sur « un autre projet de loi potentiellement gigantesque d'investissements dans divers secteurs de l'économie où le climat occupe une place très importante. Le président américain voudrait atteindre la décarbonisation totale de la génération d'électricité aux États-Unis d'ici 2035 », ajoute-t-il.

 

En Californie, l'incendie Caldor menace les villes situées près du lac Tahoe

Face à l’ampleur du désastre, Joe Biden a déclaré  l'état d'urgence. Le président américain a également ordonné l'octroi d'une aide fédérale afin de renforcer les efforts pour combattre cet incendie aux conséquences dramatiques, détaille le San Francisco Chronicle. La municipalité de South Lake Tahoe, en bordure du lac Tahoe, a été totalement évacuée, car elle risquait de partir en fumée.

 

Haïti, trois semaines après le séisme des habitants toujours sans aide

C'est le cas d'Albert, habitant d'Anse-à-Veau, dans le département des Nippes. Sa maison s'est effondrée. « Nous avons fabriqué une petite tente sur le terrain du voisin d’en face. Ici, quand il pleut, notre cour est inondée. On essaye de s’abriter en attendant. Nous vivons ainsi avec nos enfants. Nous sommes sept. Jusqu’à présent, nous n’avons reçu aucune aide. Même pas un sachet d’eau », explique-t-il.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Suivez toute l'actualité internationale en téléchargeant l'application RFI