Reportage international

Tensions entre l'Ukraine et la Russie: la désinformation comme arme de guerre

Audio 02:37
Un soldat ukrainien en position dans une tranchée près de Donetsk. En Ukraine, la tension ne redescend pas, alors que la Russie a engagé un bras-de-fer avec Kiev, en massant des troupes le long de la frontière ukrainienne.
Un soldat ukrainien en position dans une tranchée près de Donetsk. En Ukraine, la tension ne redescend pas, alors que la Russie a engagé un bras-de-fer avec Kiev, en massant des troupes le long de la frontière ukrainienne. © AP/Roma Mostetskiy

La situation ukrainienne inquiète fortement l’Union européenne, et pour cause, selon les informations se son Haut représentant pour les Affaires étrangères et la Sécurité, Josep Borrell, pas moins de 150 000 soldats russes sont cantonnés aux portes de l’Ukraine et en Crimée, sans que l’on connaisse les intentions du Kremlin. 

Publicité

L’escalade est pour le moment surtout diplomatique et verbale, mais les combats se sont exacerbés dans plusieurs points chauds de la ligne de front du Donbass, où plus de 30 soldats ont été tués depuis le début de l’année. 

Mais à l’est de l’Ukraine, c’est aussi une guerre des nerfs, une partie de poker menteur, qui est à l’œuvre, entre Moscou et Kiev, les deux capitales se rejetant les accusations de provocation. Car en Ukraine, la guerre se joue également sur le champ de la communication et des messages.

Reportage de notre correspondant aux abords de la ligne de front. 

► À écouter aussi : Ukraine: Volodymyr Zelensky, en quête d'une issue pour le Donbass

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail