Revue de presse internationale

À la Une: le variant Delta déferle sur le Royaume-Uni qui s'apprête à lever les restrictions

Audio 04:35
30 000 nouveaux cas quotidiens de Covid-19 ont été enregistrés la semaine passée au Royaume-Uni.
30 000 nouveaux cas quotidiens de Covid-19 ont été enregistrés la semaine passée au Royaume-Uni. © AP/Dmitri Lovetsky

Publicité

Ambiance plus que morose outre-Manche, au lendemain de la défaite des Anglais contre l’Italie dans l’Euro qui laisse le Royaume « le cœur brisé », titrent les tabloïds, mais également avec la crainte que le match d’hier soir dans le stade de Wembley avec plus de 60 000 spectateurs « n’amplifie la dissémination du Covid-19 », souligne le Guardian. 30 000 nouveaux cas quotidiens ont été enregistrés la semaine passée au Royaume-Uni, une flambée de contaminations, note le quotidien « alors que le Premier ministre Boris Johnson devrait confirmer cet après-midi la levée de toutes les restrictions, notamment le port du masque le 19 juillet prochain ».

Pas question de revenir sur la date du « freedom day », du jour de la libération, mais le Premier ministre « va lancer un avertissement sanitaire », indique de son côté le Times et notamment prévenir que « la levée des restrictions n’est pas irréversible ». « Le gouvernement serait-il en train de vaciller sur la question de la réouverture ? », s’interroge également le Spectator, alors que le Guardian cite les experts médicaux du Royal College pour qui « les choses vont empirer avant de s’améliorer », et met en garde contre tout « retour à la normale », face aux assauts du variant Delta. 

Les Cubains dans la rue, défi inédit au gouvernement

Des milliers de Cubains scandant « Liberté », et exigeant « la fin de la dictature », dans les rues de La Havane, mais également dans une quinzaine de villes de l’île communiste, c’est du « jamais vu depuis des décennies », titre le Washington Post qui y voit « un défi majeur pour (le gouvernement cubain) un gouvernement autoritaire qui peine à faire face aux pénuries alimentaires et à l’épidémie de Covid-19 » qui a plongé le pays dans la pire crise économique depuis 30 ans. « Des manifestations sans précédent dans un pays où le contrôle policier et la surveillance des dissidents sont très stricts », estime également le Wall Street Journal qui explique que ces manifestations témoignent du « pouvoir des médias sociaux ».

Twitter, Facebook utilisés par les militants cubains « pour amplifier la dissidence », note encore le quotidien américain pour qui le gouvernement cubain « a pris un gros risque en ouvrant internet à ses 11 millions d’habitants », en 2019. Et la presse américaine de s’inquiéter des appels lancés par le président cubain Miguel Diaz-Canel à ses partisans « révolutionnaires » de descendre combattre dans la rue. « Si l’armée entre en scène et tire sur les civils ou se joint aux protestations, alors s’en est fini pour le régime », estime un ancien ministre des Affaires étrangères mexicain dans le Wall Street Journal.

Haïti : le rôle « obscur » des mercenaires colombiens dans l’assassinat du président

Près d’une semaine après l’assassinat du président Moïse, la police haïtienne poursuit ses arrestations, parmi lesquelles une vingtaine de Colombiens. « Que faisaient ces vétérans de l’armée colombienne en Haïti ? », s’interroge le New York Times qui explique qu’après des décennies de guerre contre les gangs mafieux et les paramilitaires, l’armée colombienne « est l’une des mieux entraînées du monde », et que pour cette raison « les vétérans colombiens sont très recherchés par les sociétés de sécurité privées », pour des missions dans le monde entier.

Mais quelle était précisément la leur en Haïti ?, « cela reste très obscur », estime le quotidien américain, alors que selon la presse colombienne « ces mercenaires pourraient avoir été dupés et utilisés comme des boucs émissaires par la police haïtienne », rapporte de son côté Le Soir, le quotidien belge qui souligne comme une grande partie de la presse, l’interrogation des enquêteurs « alors qu’aucun des membres du service de sécurité du président haïtien n’a été blessé durant l’attentat ».

Richard Branson ouvre les portes du tourisme spatial

Son large sourire s’affiche à la Une des quotidiens du monde entier, Richard Branson pas peu fier d’avoir réussi son pari et surtout devancé ses rivaux milliardaires Jeff Bezos et Elon Musk « dans la course au tourisme spatial », titre le Wall Street Journal qui souligne à l’instar de nombreux quotidiens que « son vol réussi, donne du crédit à la capacité de son entreprise à transporter des passagers en toute sécurité vers et depuis l’espace ».

Mais alors que Jeff Bezos doit également s’envoler dans une semaine, le quotidien Le Temps met toutefois en garde contre la menace « du chaos spatial », avec l’appétit des milliardaires à développer le tourisme spatial « l’espace civil et son orbite basse pourraient devenir une véritable jungle si rien n’est fait pour réguler le trafic », prévient le quotidien suisse.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail