Croissante verte: une utopie?

Audio 48:30
La COP26, conférence internationale sur les changements climatiques, organisée par les Nations unies débute le dimanche 31 octobre à Glasgow (Écosse). Photo datée du 29 octobre 2021 à Glasgow.
La COP26, conférence internationale sur les changements climatiques, organisée par les Nations unies débute le dimanche 31 octobre à Glasgow (Écosse). Photo datée du 29 octobre 2021 à Glasgow. © Alastair Grant/AP

Ils ont une dizaine de jours pour sauver le climat. À Glasgow, les chefs d'État et de gouvernement vont afficher leurs nouvelles ambitions pour la planète, à partir du dimanche 31 octobre 2021 à la COP 26. L’occasion de faire un bilan sur les objectifs climatiques, où en est-on ? Comment faire coïncider ces objectifs avec la croissance économique et la reprise actuelle, comment les entreprises parviennent-elles à s’adapter à cette transition climatique, la taxe carbone est-elle efficace ? Quid du rôle de l’agro-écologie, mais aussi des puits de carbone, et du vivant ?

Publicité

Notre invité :

Christian de Perthuis, économiste et fondateur de la Chaire climat à l’Université Paris Dauphine.

  Autres reportages

Emmanuel Macron l’a annoncé ce 12 octobre 2021. Il veut réindustrialiser la France. Il faut « massivement investir pour aider à décarboner l’industrie » dit-il.À l’image de certaines villes industrielles comme Goteborg en Suède qui souhaite devenir la première ville portuaire neutre en carbone. En France, les choses bougent à Lyon. Métropole dirigée par des écologistes depuis un peu plus d’un an. Lyon et sa vallée de la Chimie. la plateforme industrielle veut attirer des entreprises adeptes de la chimie verte, des énergies renouvelables et de l'environnement. Reportage Alexis Bédu.

REP EDI EDA Vallée de la chimie Lyon 30/10

À Bargny, à 35 kilomètres de Dakar, la capitale sénégalaise, les habitants luttent depuis plus de 10 ans contre une centrale électrique à charbon, finalement mise en route en 2018. Une ville de 70 000 habitants qui étouffait déjà dans la poussière de la cimenterie et qui subit l’érosion côtière liée à la montée de l’océan, les chassant de leurs maisons. Des militants continuent le combat alors que les autorités leur ont promis une centrale à gaz en 2021, moins néfaste pour l’environnement, mais qui n’est toujours pas installée. Reportage de Théa Ollivier à Bargny. 

Bargny Senegal

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Suivez toute l'actualité internationale en téléchargeant l'application RFI