Accéder au contenu principal
Invité Afrique

Algérie: «Si le Hirak disparaît, il y aura un vide»

Audio 05:06
Des étudiants algériens manifestent le 18 février 2020 à Alger.
Des étudiants algériens manifestent le 18 février 2020 à Alger. AFP/Ryad Kramdi

En Algérie, il n'y a plus de marches hebdomadaires du Hirak depuis la mi-mars. Les participants ont décidé de les suspendre pour limiter la propagation du coronavirus. De son côté, le pouvoir a aussi interdit tout type de rassemblement pour lutter contre la pandémie. Pour en parler, RFI a interviewé Michael Ayari, analyste principal pour International Crisis Group (ICG), ONG qui a publié un rapport intitulé Algérie : vers un déconfinement du Hirak ?

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.