Accéder au contenu principal
Reportage Afrique

Guinée: les déplacés de la bauxite

Audio 02:14
La CBG procède à de l'extraction de la bauxite, à Sangaredi.
La CBG procède à de l'extraction de la bauxite, à Sangaredi. AFP/Georges Gobet

Depuis cinq ans, le village de Hamdallaye, au nord-ouest de Sangaredi, fait l’objet d’une procédure de relocalisation controversée pour laisser place à l’extension de la mine de la CBG, la Compagnie des bauxites de Guinée. En juillet 2019, RFI diffusait un reportage où l’on pouvait entendre l’inquiétude de ses habitants. Un an et demi plus tard, le déplacement est effectif et leurs craintes en partie confirmées.

Publicité

La Guinée tire la majeure partie de ses revenus de l’exploitation minière, principalement de la bauxite, matière première dont on tire l’aluminium. Une activité qui lui permet de maintenir un fort taux de croissance économique mais qui n’est pas sans conséquences pour les populations. 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.