Décryptage

France: les nouveaux visages de la menace terroriste

Audio 19:30
De nombreux bouquets de fleurs ont été déposés devant la façade du collège du Bois d'Aulne, à Conflans-Sainte-Honorine, le samedi 17 octobre 2020.
De nombreux bouquets de fleurs ont été déposés devant la façade du collège du Bois d'Aulne, à Conflans-Sainte-Honorine, le samedi 17 octobre 2020. REUTERS/Charles Platiau

Trois jours après l’assassinat d’un enseignant à Conflans-Sainte-Honorine près de Paris, le profil de l’assaillant tué peu après par la police commence à se dessiner.

Publicité

L’homme âgé de 18 ans était originaire de Russie, et possédait le statut de réfugié. Il a agi seul, comme un mois et demi plus tôt l’agresseur qui avait blessé grièvement deux personnes devant les anciens locaux du journal Charlie Hebdo. Les parallèles entre les deux attaques, mais également d’autres précédemment, sont nombreux. Que disent-ils de la menace djihadiste en France aujourd’hui ?

Invité :
Abdelasiem El Difraoui, politologue spécialiste du monde arabe et du jihadisme, cofondateur de la fondation Candid à Berlin.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail