Décryptage

Chili: nouvelle Constitution, nouvelle ère?

Audio 19:30
Des militants s'embrassent à côté d'une banderole indiquant «Je vote pour le Chili et ma famille» lors d'un rassemblement, avant le référendum à Vina del Mar, le 22 octobre 2020.
Des militants s'embrassent à côté d'une banderole indiquant «Je vote pour le Chili et ma famille» lors d'un rassemblement, avant le référendum à Vina del Mar, le 22 octobre 2020. REUTERS/Rodrigo Garrido

Les Chiliens ont massivement approuvé, dimanche (25 octobre 2020), la proposition de changer de Constitution, soumise à référendum. Ils ont également plébiscité l’idée d’une convention citoyenne pour rédiger la nouvelle loi fondamentale du pays.

Publicité

L’aboutissement de longs mois de contestation, mais le début également d’un processus de désignation des constituants et de rédaction du texte qui durera au moins 1 an et demi. Des incertitudes pèsent donc sur le résultat final, même si la population a envoyé un signal fort : celui de sa volonté d’en finir avec l’ère néo-libérale entamée par le régime Pinochet en 1980.

Pour en parler :
- Manuel Suzarte
, doctorant en Histoire à l’IHEAL CREDA (Institut des Hautes Études de l'Amérique latine. Centre de recherche et de documentation sur les Amériques).

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail