Accents d'Europe

La parité homme-femme à l'heure de la crise sanitaire

Audio 19:30
Les inégalités hommes-femmes sont toujours très nombreuses, notamment dans le monde du travail.
Les inégalités hommes-femmes sont toujours très nombreuses, notamment dans le monde du travail. FRANK PERRY / AFP

Depuis le début de la pandémie de coronavirus, plusieurs pays cherchent à comprendre l’évolution du virus sur le long terme. Savoir où en est l'immunité collective quand cette période de pandémie complique tout : scolarité, travail... Et qu'à chaque fois, ce sont les femmes qui paient le plus lourd tribut.

Publicité

Face au Covid-19, des pays comme l’Italie, l’Allemagne ou la Grande-Bretagne ont lancé des études épidémiologiques pour connaître le statut immunitaire de la population. La France a également lancé une grande étude, sous le nom d'EpiCov. Principaux enseignements décryptés par Lise Verbeke.

Qui s'occupe de vos enfants pendant que vous travaillez ?

La pandémie révèle le rôle essentiel que jouent les structures d’accueil de la petite enfance. En Autriche, le personnel des jardins d’enfants exprime désormais publiquement son ras-le-bol face à des conditions de travail difficiles. Céline Béal.

Cela fait quelques années maintenant que la Lituanie s'engage pour l'égalité des sexes, notamment dans le monde de l'entreprise. Le pays va franchir une nouvelle étape dès le début du mois d'avril 2021 : la Sécurité sociale va publier, sur son site internet, les salaires moyens des hommes et des femmes dans les sociétés de plus de 8 personnes. À Vilnius, les précisions de notre correspondante Marielle Vitureau.

Avec la pandémie, le télétravail est désormais bien installé en France, mais dans l’ensemble, les femmes n’y trouvent pas leur compte. 40% des femmes s'inquiètent pour leur avenir professionnel contre 30% des hommes, selon l’institut Ipsos. Elles risquent aussi davantage de se retrouver isolées socialement quand elles ne se rendent plus sur leur lieu de travail. Et le temps leur échappe, au point parfois de les faire craquer. Juliette Gheerbrant.

En Bulgarie, le parti du Premier ministre sortant donné favori des élections législatives du 4 avril 2021. Selon les derniers sondages, le GERB de Boïko Borissov est en perte de vitesse, mais continue de mener la course en tête. Le chef du gouvernement a été la cible de manifestations massives, l’été dernier, à Sofia et en province, de la part de Bulgares excédés par la corruption et avides de renouvellement. Mais aujourd'hui, il conserve de bonnes chances de rester au pouvoir. Portrait de ce dirigeant atypique avec Anastasia Becchio.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail