C'est pas du vent

SOS Sahel: la Grande Muraille verte sort de l'ombre

Audio 48:30
Au Sénégal, à Belvédère, des forêts nourricières voient le jour dans le cadre du projet la Grande muraille verte. Le but est de lutter contre la déforestation.
Au Sénégal, à Belvédère, des forêts nourricières voient le jour dans le cadre du projet la Grande muraille verte. Le but est de lutter contre la déforestation. RFI/Sadak Souici.

Le Sahel, c'est 11 pays, de Dakar à Djibouti où les deux tiers des habitants vivent de l’agriculture et de l’élevage. 1 milliard de personnes aujourd’hui, 2 milliards en 2050. Depuis des décennies, les terres se dégradent et la hausse des températures liée au changement climatique n’arrange rien. Pourtant, il y a une formidable énergie dans ces territoires. C’est la conviction de SOS Sahel qui travaille auprès de ces communautés rurales depuis plus de 40 ans. SOS Sahel a réuni de nombreux acteurs qui misent sur le développement du Sahel, cette semaine, à Dakar pour les Africa Days. (Rediffusion)

Publicité

Invités

- Rémy Hémerick, directeur de SOS Sahel 

- Guillaume Doulkom, directeur de l’antenne SOS Sahel au Burkina Faso

- Diegane Ndiaye, directeur Mauritanie-Niger-Sénégal à SOS Sahel

- Ouma Kaltoume Moustapha, fondatrice de ProNat à Niamey au Niger.

(Émission initialement diffusée le 27/5/2021).

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail