Débat du jour

Feu vert pour les festivals d'été : est-ce bien raisonnable ?

Audio 29:30
5 000 personnes ont assisté au concert du mois dernier à Barcelone. Six d'entre elles ont été testées positives au Covid-19.
5 000 personnes ont assisté au concert du mois dernier à Barcelone. Six d'entre elles ont été testées positives au Covid-19. LLUIS GENE AFP/File

"Nous sommes enfin en train de sortir durablement de cette crise sanitaire". Voilà ce que disait Jean Castex, en début de semaine. Et dans les mots du Premier Ministre, c'est moins un souhait qu'un constat. Appuyé par la baisse constante des chiffres du Covid depuis une dizaine de jours. Un constat assorti d'un calendrier, qui fixe les modalités d'un retour progressif à un semblant de vie d'avant.

Publicité

Pas encore le "retour des jours heureux", tel que professé par L'Elysée, il y a tout juste un an. Mais un monde dans lequel on pourra s'attabler en terrasse, aller au cinéma ou aux concerts. Les festivals d'été pourront, tout particulièrement, accueillir du public. Après une saison blanche, l'an passé. certes, dans un mode "dégradé", avec des jauges revues à la baisse, et même un pass sanitaire dans de nombreux cas. Mais Les Vieilles Charrues et autres Francofolies de La Rochelle auront bien leur édition 2021. Problème: certaines voix professent, elles, l'arrivée d'une quatrième vague de l'épidémie. Justement, à l'horizon de l'été, faute d'un taux suffisant de vaccination.

Avec nos invités

- Gérard Pont, directeur du festival Les Francofolies 

- Nico Didry, maitre de conférences en ethnomarketing et comportement du consommateur, chercheur au laboratoire CREG de l'Université Grenoble Alpes.  

- Pr Bruno Megarbane, chef du service de réanimation medicale et toxicologique hopital Lariboisière. 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail