Débat du jour

L’opposition politique peut-elle exister en Russie?

Audio 29:30
Un rassemblement de soutien à l'opposant russe emprisonné Alexeï Navalny, encadré par une forte présence policière, à Moscou, le 21 avril 2021.
Un rassemblement de soutien à l'opposant russe emprisonné Alexeï Navalny, encadré par une forte présence policière, à Moscou, le 21 avril 2021. REUTERS - MAXIM SHEMETOV

Le couperet n'est pas tombé, ou pas encore, mais on sent bien qu'il s'apprête à s'abattre sur l'opposition fidèle à Alexeï Navalny en Russie. Le procès qui visait à classer «extrémistes» ses soutiens a été ajourné aujourd'hui (17 mai 2021). C'est que l'accusation est arrivée avec de nouveaux éléments qu'il va falloir étudier. Ce mardi, ce sera la première lecture d'une loi visant à interdire aux membres d'organisations classées extrémistes d'être élus. On le voit, le pouvoir russe prépare les élections de septembre. L'opposition politique en Russie est-elle possible ? C'est la question du jour.

Publicité

Pour en débattre :

  • Isabelle Mandraud, journaliste, cheffe adjointe du service international au Monde, ex-correspondante à Moscou, co-auteure avec Julien Théron du livre Poutine, la stratégie du désordre (Éditions Tallandier, février 2021)
  • Tatiana Kastouéva-Jean, chercheuse, directrice du Centre Russie / Nouveaux États indépendants de l'Ifri
  • Marie Mendras, politologue au CNRS et professeur à Sciences Po.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail